Le musée et son architecture
Le musée et son architecture
Le musée et son architecture

L'un des devoirs d'une ville étant la protection et la valorisation de son patrimoine architectural, le site retenu pour abriter le Musée d'Histoire de la Ville de Luxembourg est un ensemble restauré de quatre anciennes maisons bourgeoises de la rue du Saint-Esprit datant des 17e, 18e et 19e siècles et comprenant des vestiges remontant jusqu'au Moyen Âge. Une étude archéologique a non seulement permis de comprendre la chronologie des bâtiments, mais a également enrichi la conception architecturale et muséographique. Deux exemples de l'adaptation réussie de l'architecture ancienne aux exigences de la modernité sont la verrière « flottante » et l'ascenseur panoramique qui traverse le musée sur toute sa hauteur, ouvrant des perspectives spectaculaires au visiteur.

L'architecture du musée frappe par sa verticalité, reflet de la configuration de la ville caractérisée par le contraste entre ville haute et ville basse. Cette verticalité est transposée dans la structure même du musée qui comporte 8 niveaux, dont 6 sont ouverts au public.

Avec ses 18 m2 l'ascenseur est une salle en soi, orientée sur les faubourgs, et qui peut accueillir jusqu'à 65 personnes. Grâce aux parois intérieures vitrées et à la vitesse réduite, le visiteur pourra admirer la roche apparente dans les étages enterrés et profiter du panorama du Grund et du plateau du Rham dans les niveaux supérieurs. En prenant l'ascenseur, toute la stratification urbaine de la Ville de Luxembourg s'offre au visiteur, lui faisant traverser 1000 ans en quelques minutes.

Architecture: Conny Lentz - 1996
Architecture et muséographie : Adeline Rispal et Jean-Jacques Raynaud pour Repérages - 1996